Lotharedon

Journal d'un apprenti-sorcier en Sciences Informatiques

Comparatif : quelle solution de Cloud pour remplacer DropBox ?

Date 16/04/2015

DropBox est un logiciel permettant de synchroniser des dossiers entre différents ordinateurs mais aussi avec un serveur extérieur, qui permet d'accéder à ses dossiers via une interface Web. Il se repose sur SVN, ce qui lui permet d'avoir un historique de version. Son modèle est de type client-serveur.

Actuellement, il existe plusieurs solutions équivalentes à Dropbox que nous pouvons déployer sur notre serveur. Les principales alternatives sont Owncloud (sûrement le plus connu), Pydio (anciennement AjaxPlorer), Seafile, et Sparkleshare (repose sur Git). Seulement, parmi ces solution, laquelle choisir ? Laquelle correspondra le plus à mes usages ? Je vais donc ici comparer ces différentes solutions pour vous permettre de choisir plus facilement.

Owncloud

Sûrement le plus connu, son but est de permettre à tous de mettre en place son cloud personnel. Il offre de nombreuses fonctionnalités, dont la première et principale est la gestion de fichiers en ligne. Il peut gérer des fichiers locaux à des emplacements autres que son dossier, mais aussi des fichiers stockés sur des comptes Google Drive, Dropbox, Amazon S3, (S)FTP, OpenStack et WebDav. Il peut exploiter des bases de données MySQL, SQLite et PostgreSQL et fourni également un accès WebDav.
À côté, il possède un système de greffons permettant d'ajouter de nouvelles applications. Ainsi il peut faire office de client RSS, de client de courriels, avoir des lecteurs audios et vidéos, visualiser des fichiers dans de très nombreux formats, gérer des carnets d'adresses et des calendriers en leur fournissant des accès CalDav et CardDav, et plein d'autres. Cependant après usage, mon sentiment est qu'il fait plein de choses, mais il ne les fait pas forcément correctement. Par exemple le client de courriels reste pauvre en fonctionnalité et de permet d'accéder qu'à un seul compte. Le client de flux RSS ne fonctionnera pas non plus avec tout les flux, et en particuliers ceux qui sont en https avec un certificat auto-signé ou de CACert.
Au niveau de l'interface, elle est relativement clair et propre. Il faut quelques minutes pour la prendre en main, et ensuite tout sera accessible facilement. Les options sont facilement configurables et compréhensibles. En revanche, j'ai noté que sur un mobile cette interface n'était pas des plus pratique. Il vaudra mieux passer par un client. Je trouve également qu'au fur et à mesure des versions son interface s'alourdit et ralentit malgré les efforts des développeurs pour la rendre plus rapide.
Il possède également des clients de Synchronisation pour Windows, GNU/Linux et Mac OS. Malgré des débuts difficiles, ces clients semblent fonctionner correctement pour synchoniser les données. Les clients Android et iOS sont également disponibles.
Cette solution est programmé en php. Pour la déployer, il suffira de l'extraire dans un dossier géré par un serveur web etd'installer les quelques bibliothèques requises.
En bonus, il est capable de se synchoniser avec d'autres instances d'Owncloud.


Pydio

Anciennement AjaxPlorer et propulsé par Red Hat, le but de ce projet est de permettre la gestion et la synchronisation de fichiers en ligne. Tout comme OwnCloud, il possède de nombreux plugins lui permettant d'accéder à des fichiers disponible dans différents type de stockage. Il peut exploiter les bases de données SQLite, MySQL et PostgreSQL. Il fourni également un accès WebDav.
Son système de greffons lui permettra de gérer différents mécanismes d'authentifications et de nouvelles fonctionnalités en rapport avec la gestion de fichiers. En revanche il n'y aura pas de greffons permettant de gérer des calendriers en ligne ou des carnets d'adresses (par exemple). Du coup, la gestion des fichiers sera très bonne et très complète, avec de très nombreux éditeurs et visionneurs. Il sera également possible de créer des espace de fichiers partageables ou publics, et même de générer des mini-sites publics permettant un accès facile à un ensemble de fichiers.
L'interface est assez différente de celle de Owncloud. L'ouverture d'un fichier se fera dans un onglet au sein de l'application, ce qui permettra d'éditer plusieurs fichiers en même temps. Sa configuration elle est quelque peut monstrueuse. En effet, de très nombreuses options sont disponible, et encore plus via les greffons. Chacun d'entre eux possède son interface de configuration. Cependant cette quantité d'option de configuration disponible permettra de paramétrer finement cette solution. Par exemple il sera possible de choisir les droits des fichiers nouvellement créés. Les thèmes peuvent proposer des versions mobiles, mais qui nécessiteront d'avoir un smartphone récent et d'avoir un user-agent reconnu par Pydio. Cependant je trouve que même celle-ci restera lourde, tout comme son interface principale.
Il possède également des clients de synchronisations pour Windws, Mac OS X, GNU/Linux, et aussi Android et iOS.
Tout comme Owncloud, cette solution est basé sur JavaScrip et PHP. Ainsi pour le déployer, il suffira de le placer dans un dossier géré par le serveur Web.


Seafile

Ce projet a pour but de proposer un équivalent de Dropbox facile à déployer, rapide, complet, et à attirer les entreprises via une version payante proposant du support. Ce projet pourra exploiter des bases de données SQLite et MySQL. Outre son accès Web et ses applis, il propose des accès à ses données en WebDav et via Fuse.
Il ne possède pas de système de greffon officiel permettant d'ajouter des fonctionnalités supplémentaires. Cependant il est déjà très complet avec de nombreux outils de visionnage et un éditeur de texte.
Son interface Web est légère et s'affiche correctement dans des navigateurs Web anciens sur des smartphones lents. En revanche ses options sont assez pauvres, le gros se faisant directement dans son fichier de configuration.
Il possède des clients pour Windows, GNU/Linux, Mac OS X, Android et iOS, qui permettront de synchroniser les données ou d'explorer à distances les dossiers sans rien télécharger.
Comme il repose sur Python, son déployement pourra se faire n'importe où. Cependant par défaut son interface Web est exécuté via un min-serveur Web inclu, il faudra donc lire son WIki pour l'associer à un Apache un Nginx déjà existant. Pour le démarrer, il ne suffit pas d'avoir un serveur Web activé, il faut également lancé ses exécutable. La création d'un démon à la main serait à envisager.


Sparkleshare

SparkleShare n'est qu'un client, qui a pour but d'exploiter n'importe quel dépôt Git de la même façon que Dropbox. Il accédera au dépôts distant de la même façon que les interfaces classiques de Git le font. Côté serveur, la seule chose requise est un serveur Git, et ses dépendances. Ainsi, si rien n'est prévu à côté, le seul accès possible aux données se fera via le serveur Git et rien d'autre.
Ses clients existent pour GNU/Linux, Windows et Mac OS X, mais pas pour smartphones.
Le principal intérêt de ce client est de pouvoir exploiter n'importe quel serveur Git pour en faire un équivalent de Dropbox. Ainsi, il sera possible d'exploiter des sites web tel que Bitbucket par exemplepour stocker ses documents en ligne et gratuitement.


Le mot de la fin

Chacune de ces solutions a des forces et des faiblesses l'associant à des usages différents.
Si vous êtes un utilisateur lambda qui cherche à remplacer Dropbox facilement et sans devoir gérer un serveur, Sparkleshare est fait pour vous.
Si vous souhaitez avoir votre cloud personnel, offrant des fonctionnalités variées (mais parfois incomplètes) tout en ne voulant déployer qu'une seule applis et sans trop se prendre la tête (du moins au début), il faudra s'orienter vers Owncloud.
Si vous ne souhaitez gérer que des documents en ligne, avec plusieurs façon d'y accéder ou avec des clients mobiles, vous aurez le choix entre Pydio et Seafile. Le premier étant un peu plus simple à déployer, le second étant plus accessible.

Tags Tags de l'article :

Aucun commentaire

Comment RSS feed Flux RSS des commentaires de cet article